SALARIES DES mareyeurs expediteurs

Les congés et absences

Congés payés

La durée de congé est déterminée à raison de " deux jours et demi " ouvrables par mois de travail effectif exécuté par un salarié chez un même employeur. Pour une année de travail le salarié a droit à trente jours ouvrables de congé, soit cinq semaines, une semaine comptant six jours ouvrables.

Le fractionnement

Le congé principal continu ne peut excéder vingt-quatre jours ouvrables. La cinquième semaine doit donc être prise distinctement du congé principal. Si le salarié accepte de fractionner son congé principal, il a droit à des congés supplémentaires, s'il réserve des jours de congés hors de la période légale du 1er mai au 31 octobre :

- deux jours de congés supplémentaires lui sont attribués s'il réserve au moins six jours de congés hors de cette période ;

- un jour de congé, s'il réserve trois, quatre ou cinq jours hors de cette période.

Quelque soit la période où le salarié utilise sa cinquième semaine, cette dernière ne donne droit à aucun congé supplémentaire.

Absences pour évènements familiaux

- mariage du salarié : 4  jours

- naissance ou adoption d'un enfant : 3  jours

- mariage d'un enfant :  2 jours

- décès des père, mère, beau-père, belle-mère, conjoint, enfant : 2 jours

- décès des frère, sœur, beau-frère, belle-sœur :  1 jour

- présélection militaire : dans la limite de 3  jours ;

-communion solennelle d'un enfant du salarié : 1 jour.

Ces absences ne donnent lieu à aucune retenue de salaire.

A/  Après un an d'ancienneté tout salarié bénéficie d'un droit d'absence non rémunéré lorsque cette absence est justifiée par la garde d'un enfant malade de moins de douze ans dans la limite de trois jours par an.

B/  Les jours de congés ou d'absences ainsi accordés sont assimilés à des jours de travail effectif pour la détermination de la durée du congé payé annuel. Les jours de congés exceptionnels doivent être obligatoirement pris dans la période où se situe l'événement en cause.